COVID-19: ce que ça change pour les entreprises

Septembre est arrivé et avec lui, toutes les nouvelles mesures pour les entreprises dues au covid-19. C’est un véritable casse-tête pour l’ensemble des professionnels. Faisons le point sur une rentrée régie par la situation épidémique française.


L'épidémie ne faiblit pas, quelle que soit la région du monde. Le gouvernement a donc dû renforcer les mesures sanitaires dans les entreprises, puisque beaucoup de ces dernières ont stoppé le télétravail et que la plupart des travailleurs reprennent leur poste, fin de vacances oblige. Mais entre durcissement des règles et adaptation par rapport à la vie réelle, il est difficile de trouver un point d’équilibre qui convienne à tout le monde et qui respecte les règles sanitaires.


C’est ainsi que depuis le 1er septembre, les entreprises ont pu obtenir le protocole complet à mettre en place dans leurs établissements pour la protection de leurs employés. 


Vous pouvez télécharger le protocole national sur le site du gouvernement : https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/reprise-de-l-activite/protocole-national-sante-securite-salaries .


Des règles mais avec quelques exceptions


Evidemment, le port du masque est obligatoire pour tous, dans les espaces partagés et clos. Cependant, il existe quelques exceptions :

  • Si le travailleur est seul dans son bureau, sans lien ou contact avec autrui, il lui est autorisé de retirer son masque,

  • Pour tous les salariés se trouvant en atelier, il est aussi possible de travailler sans masque dus aux efforts physiques nécessaires pour travailler. Par contre, les employeurs doivent faire en sorte de limiter au maximum le nombre de travailleurs dans l’espace clos, de les séparer le plus possible et aussi de leur fournir des visières.

  • Pour les espaces partagés, comme les open spaces, il est autorisé aux employés étant seul à leur poste, de retirer leur masque s’ils ne se déplacent pas, s’il y a une séparation suffisante avec leurs collègues et selon l’évolution du virus dans les semaines à venir. 


Le gouvernement a également examiné l’ensemble des dérogations envoyées par les entreprises pour éventuellement adapter les mesures sanitaires à des cas particuliers. 


Des mesures différentes selon les zones


Cependant, la mise en place du protocole n’est pas la même pour tous. Elle est plus compliquée selon la zone géographique. En effet, les entreprises se situant dans les zones à risques (donc les zones rouges) ne peuvent déroger au port du masque que si les conditions suivantes sont respectées :

  • s’il est possible de mettre en place les 4m² d’espace libre par employé ;

  • si les locaux sont équipés de ventilation mécanique.


Pour les zones vertes et oranges, les mesures sont bien plus souples.

Concernant les zones vertes, le port du masque peut être évité si :

  • la ventilation / l’aération au sein des locaux est suffisante ;

  • il y a une séparation suffisante entre les employés (2 mètres de distance, bureaux en quinconce, …) ou éventuellement, le port de la visière si cette mise en place n’est pas possible.


Les entreprises se trouvant en zones oranges devront remplir une condition de plus : un renforcement de l’aération des pièces, avec l’utilisation d’un extracteur d’air haut et un grand volume.


Tout n’est pas noir


Mais pas d’inquiétudes ! Vu le faible délai offert par le gouvernement concernant l’ensemble des règles sanitaires en entreprises, ce dernier a assuré qu'il laisserait une période de “bienveillance” pour laisser le temps aux employeurs de mettre en place toutes les mesures nécessaires.


L’épidémie est présente, c’est vrai. Cependant, il est important de ne pas tomber dans la psychose ! Le gouvernement est très clair sur un point : la prise de température systématique pour chaque employé avant d’entrer n’est pas obligatoire et est même déconseillée !

D’ailleurs, tout salarié est dans le droit de refuser cette mesure et ne pourra pas être sanctionné s’il le fait. L’employeur devra même payer sa journée de travail s’il refuse de le laisser entrer.


Il en est de même pour les campagnes de dépistages : ce ne sont pas aux entreprises de les mettre en place mais bien aux autorités de santé. 


Et si un cas de covid est découvert ? Dans un premier temps, il faut isoler la personne contaminée dans une pièce dédiée et aérée. Toute personne qui l’approche doit porter un masque et respecter les gestes barrières. 

Si le cas n’est pas grave, vous pouvez appeler un médecin, puis organisez le retour au domicile avec le moins de contacts possibles.

Si le cas s’aggrave, il faut appeler le SAMU. Toute personne ayant eu des liens avec la personne contaminée doit être mise en quarantaine pendant 14 jours.


Distanciation sociale oui, mais pas fin de la socialisation !


Il est vrai qu’avec toutes ces mesures sanitaires, les liens sociaux peuvent en pâtir. Cependant, il est important de continuer à garder une cohésion d’entreprise, surtout durant cette période où l’économie n’est pas sous son plus beau jour ! Tant que les jours sont encore beaux, essayez d’en profiter pour faire les réunions en extérieur. Si ce n’est pas possible, les réunions en visio sont de rigueur. 

C’est la rentrée et avec ça, arrivent souvent les nouveaux projets : il est essentiel de garder motivées ses troupes pour le bien de l’entreprise mais aussi pour le moral de tous. Le coronavirus et le protocole sanitaire ne doivent en aucun cas freiner la créativité, l’ambition et les nouvelles idées !



Petit rappel des mesures essentielles


  • Se laver régulièrement les mains au savon et à l’eau pour tuer le virus

  • Continuer la distanciation sociale pour éviter d’attraper les bactéries et virus des autres, surtout s’ils éternuent ou toussent

  • Se saluer de loin, pas de poignée de mains ou d’accolade

  • Éviter de se toucher le visage et éternuer ou tousser dans son coude pour éviter la propagation

  • Se tenir informer de l’évolution des mesures sanitaires dans sa région, suivre les consignes des autorités de santé et faire attention aux autres



Le plus important est que tout le monde “joue le jeu” en France, autant les entreprises, que chaque citoyen français, en respectant les mesures sanitaires et les gestes barrières pour éviter un reconfinement national.

dans Elcopro
Silia Decortes
4 septembre, 2020
Share this post
Archiver
Se connecter to leave a comment
Lancement de la Plateforme ElcoPro
Un outil indispensable pour affronter la Crise du Covid19